Capsules militantes

Le 10 juillet 2016, la Ministre de la santé Maggie De Block faisait voter une loi légiférant les professions de soins en santé mentale. Cette loi, qui fait entrer les « professions psy » dans le champ médical, dénature la profession. Pensée à partir du seul postulat de l’Evidence-based-medicine, la loi de Maggie De Block évacue une dimension centrale pour beaucoup de praticiens, celle de la subjectivité, de la singularité du symptôme. De cette logique médicale découle inévitablement une organisation des soins qui n’est pas sans impact sur la pratique elle-même (prescriptions et remboursements, « psychologues-conseil », catégorisation des symptômes, etc.)

C’est à ce titre et en tant que défenseurs de la subjectivité humaine que des milliers de praticiensse sont opposés à la loi à travers pétitions, manifestations, recours en justice, créations d’associations, etc.

De là est née une première vidéo, première d’une série intitulée Ma réponse à Maggie De Block. Diffusées par et pour le Collectif des Praticiens de la parole – Collectief voor het Behoud van het Spreken (COPEL – COBES), elles dénoncent l’idéologie sous-tendue par la loi.

Y ont contribué en tant que comédiens, dans le désordre : Louis Smekens, Ingried Lempereur, Jonathan Leroy, Sophie Boucquey, Nicolas Moyson, Amandine Mazurenko, Karoline Buchner, Olivier De Ville. Sans oublier Gispy et Farfouine, mes deux chats.

___

Le Collectif des praticiens de la parole (COPEL) rassemble des travailleurs de la santé mentale en Belgique pratiquant en institution ou en libéral : psychologues, psychiatres, assistants sociaux, logopèdes, psychomotriciens, psychothérapeutes, éducateurs ou autres intervenants dans des institutions thérapeutiques…. Il est ouvert aussi aux étudiants des professions de la santé mentale. Il regroupe ceux qui souhaitent défendre les pratiques de la parole en tant qu’elles ne se soumettent pas à l’idéologie de l’Evidence Based Medecine.

L’objectif du Collectif est d’œuvrer contre la loi sur les professions des soins de santé mentale votée en juin 2016 ainsi que contre ses applications. La liste électronique du COPEL diffuse régulièrement des textes concernant les méfaits de la loi, des informations concernant sa mise en pratique et des appels à des actions civiles de tout genre contre la loi et ses applications.

Pour en savoir plus sur le Collectif : www.copel-cobes.be

vagalamonline_bandeau MDB_NB

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :